Les étudiants de France-Langue visitent le village La Brigue prêt de Nice

Le dimanche 21 octobre, les étudiants de l’université de Mälardalen, en Suède, présents à l’école France Langue de Nice jusqu’aux vacances de Noël, ont fait une excursion à La Brigue, petit village de l’arrière-pays niçois, avec leurs professeurs, Nicole et Marion.

L’occasion de renouer, le temps d’une journée, avec des traditions anciennes, comme la transhumance des moutons ou bien des danses folkloriques, de goûter des spécialités locales et de faire ainsi le plein de souvenirs, de photos et de culture française…

Les étudiants de France-Langue visitent le village La Brigue prêt de Nice

Les moutons

« À trois heures, nous nous sommes assis au bord de la rue pour attendre l’arrivée des 1500 moutons qui allaient mettre fin à leur séjour dans les montagnes pour passer l’hiver dans un endroit où il y a plus de nourriture. Ils étaient en retard (les moutons étaient pourtant français), mais après une bonne demi-heure ils étaient enfin arrivés. Tout d’abord, une voiture de police est venue pour assurer que la route était libre. Quand la voiture était passée on ne voyait qu’une grande nuée blanche de moutons. Même si les moutons avaient suffisamment d’espace, ils étaient très serrés les uns contre les autres. Peut-être qu’ils avaient peur de tous les spectateurs et qu’ils cherchaient un peu de sécurité. Les moutons semblaient stressés, ils couraient vite et ils faisaient des grands sauts.

Un petit mouton avait l’air moins alerte que les autres parce qu’il a sauté sur son ami qui était moins fatigué que lui. Quand les moutons étaient passés, la route était toute noire. Ils n’avaient pas pensé à faire leurs besoins avant la traversée de la ville (ou peut-être qu’ils n’étaient pas préparés à tous les spectateurs et qu’ils étaient donc très nerveux).

Nous avons suivi les moutons et nous avons observé qu’ils étaient montés dans de grands camions pour continuer leur voyage. Le mouton fainéant et son copain devraient en être contents ; maintenant, ils n’avaient plus besoin de courir. « 

ZELDA

Les étudiants de France-Langue visitent le village La Brigue prêt de NiceLes étudiants de France-Langue visitent le village La Brigue prêt de Nice

Le festival

« La musique instrumentale à la fête était la musique de danse. Je ne suis pas sûre quelle danse ils dansaient mais ça avait l’air d’être une danse folklorique française. Parmi les instruments qu’on jouait , il y avait le violon, la flûte et le tambour.  « 

Ebba

« Dans ce festival, vous pouvez trouver et goûter des choses différentes comme des chapeaux de miel et de la soupe au potiron. Pendant que  je me promenais autour du marché, je me suis arrêtée  à un stand qui vendait de la brioche parfumée à l’anis, qui est une  spécialité locale. Je ne l’ai pas aimée. Par contre, j’ai trouvé une spécialité qui m’a plu, un pain aux olives noires et champignons. »

Linnea Edlund

« Les musiciens jouent de la musique locale. Ils utilisent des instruments comme la guitare, la guitare basse, les batteries, la flûte. On danse une danse pas trop difficile,  c’était une danse traditionnelle,  les garçons dansent avec les filles. Je pense que la musique ressemble à la musique gaélique.  »

KARZAN

Les étudiants de France-Langue visitent le village La Brigue prêt de NiceLes étudiants de France-Langue visitent le village La Brigue prêt de NiceLes étudiants de France-Langue visitent le village La Brigue prêt de NiceLes étudiants de France-Langue visitent le village La Brigue prêt de Nice

Le paysage

« Le paysage qui entoure La Brigue est très impressionnant. Il y a des collines hautes qui descendent à pic vers le village et le chemin de fer. Les vallées sont profondes sur les sommets des collines sont des petits villages. Comme c’était le 21 octobre quand nous avons visité La Brigue, les arbres et les buissons avaient changé de couleur et on a pu voir les collines qui tiraient sur le rouge. »

Stina Holback

Mes impressions personnelles  de La  Brigue

« Ma première impression a été que le village était exactement comme dans  les films français et que l’air était très bon parce qu’il n’y a pas de  pollution comme dans l’air à Nice. Et que les gens, que nous avons crus au début français, mais qui en réalité étaient italiens ont été très agréables quand nous les  avons questionnés sur le village. »

Maria N.

« La visite à Brigue était très agréable. J’ai bien aimé la Brigue. C’était une très amusante excursion et je suis bien heureux que nous ayons vu les moutons courir. Le temps était parfait : il faisait soleil et il faisait chaud. Le moment fort de la journée était quand nous avons dansé.  La danse s’appelait« le cercle circassien ». Je pense que c’était vraiment drôle. »

LISA

« J’aime beaucoup  les montagnes, c’est pourquoi l’excursion à La Brigue a été une bonne expérience pour moi et j’ai été étonnée par le paysage. La route était très belle et le village très beau aussi. Les stands de nourriture, l’artisanat, les brebis et particulièrement la danse ont rendu ce jour magique et j’ai été très contente avec l’excursion.. »

Nubar

Les étudiants de France-Langue visitent le village La Brigue prêt de Nice