La foire à la brocante de Bordeaux

Lætitia a emmené ses étudiants chiner du côté des Quinconces.
Sur la place des Quinconces a lieu deux fois par an une grande foire à la brocante. Des meubles anciens, de la vaisselle rare, des tableaux uniques, des livres du temps passé… On l’a visitée pour se faire une idée et on aimerait partager nos impressions avec vous.

Catherine et le capharnaüm :

Catherine pendant la foire à la brocante de Bordeaux

Catherine et son objet préféré : la petite commode en dessus de la vitrine.

Peu de gens dans les allées, partout de la poussière, quelques collectionneurs et des touristes qui ont consacré leur après-midi à chiner les trésors des étals. On a fait la connaissance de Catherine. Femme sportive, t-shirt, bluejeans.

Elle est propriétaire de la boutique « Catherine et le capharnaüm » située au Passage St.Michel, dans le quartier bordelais de St.Michel. Le passage, elle le partage avec 35 antiquaires. A son avis, la brocante de la place des Quinconces c’est beaucoup plus que quelques touristes et de la poussière : « Les affaires se passent bien, je suis tout à fait contente. »

Grâce à des prix bas elle a beaucoup vendu. Mais quand-même, Catherine vend aussi des objets de grande valeur, par exemple la petite commode décorée avec des dessins faits de paille. Son prix est élevé, car ces décorations sont très difficiles à faire et la production prend du temps. D’ailleurs certaines sont produites en prison. De plus on a appris par Catherine que les gens achètent souvent des objets utiles ou sur un coup de cœur.
Si vous aimez visiter la brocante, nous vous recommandons d’aller au quartier St.Michel , dans le Passage St.Michel et les Hangars du Passage.

Rédigé par Markus et Sandr (France Langue Bordeaux)

La joie des fumeurs à la brocante

une boite à cigare

Une mule

Nous étions intéressés par les objets anciens pour les fumeurs. Effectivement on a trouvé un passionné des cigares qui nous a montré une collection d’objets pour les fumeurs des cigares. L’ensemble était composé par: une cave à cigare, un briquet, un coupe-cigare et un cendrier. Tous les objets, sauf le coupe-cigare, étaient en bois vernis de différentes couleurs. Les articles dataient des années 1930.

Le vendeur a aussi mentionné qu’un autre objet très recherché était la mule. La mule est une très grande boite-à-cigare par rapport à une cave-à-cigare qui a plusieurs compartiments pour ranger des diverses types des cigares. Le vendeur était un passionné des cigares et nous a dit que l’objet le plus recherché était la cave-à-cigare.

D’ailleurs, son type de cigare favori est le cubain, spécifiquement Hoyo de Monterrey. Il a dit qu’il se procure des objets anciens par les gens qui vont chez lui ou à sa boutique. L’expérience a un grand poids pour reconnaître l’authenticité d’un objet de valeur.

Rédigé par Alberto De León et Franco Galvan (France Langue Bordeaux)

Partagez cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


    3 − un =

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>