Le Tour de France

Epreuve cyscliste la plus prestigieuse au monde, « Le Tour » ou encore « la Grande Boucle », tel qu’on le nomme en France ne cesse de susciter passion et intéret depuis sa création. Retour sur cet évenement d’ampleur mondiale.

Histoire du Tour de France

tour de france 1984

C’est Géo Lefèvre, alors chef de la rubrique cyclisme du journal L’Auto qui a eut l’idée de cette course.
Henri Desgrange, son directeur l’a alors suivi.
Le 1er juillet 1903, 60 cyclistes s’élancèrent de Montgeron avec leur bicyclette.
Après 6 étapes démesurées (Nantes – Paris, 471 km !), seuls 21 cyclistes, parvinrent au terme de cette 1ère épopée.

Après avoir  très vite évoqué surprise et admiration aux spectateurs, le Tour a captivé à travers L’Auto, en même temps qu’il se faisait connaitre de son public, de plus en plus fidel sur les bords des routes. Les Français se sont dès lors pris de passion pour leurs héros « cysclistes ».
En plus de l’attachement à leurs champions, ils se sont appropriés cette épreuve qui met à l’honneur leurs villes, leurs campagnes et depuis 1910, leurs montagnes.

Fédérateur de performance et d’émotion, le Tour a surtout vécu avec son temps; ses hauts : congés payés, 30 glorieuses et extension mondiale mais aussi ses bas : première guerre mondiale, seconde guerre et faits divers : dopages, médiatisation.

Tour-de-France-1919

Les premières éditions du Tour de France avaient l’apparence d’une boucle, la course effectuant plus ou moins le tour du pays. Le départ était alors donné de Paris, qui était également l’arrivée finale de la course. Le parcours du Tour de France a  conservé un schéma de « Tour de la France » jusqu’en 1951. Après cette date, de nouvelles obligations ont amèné les organisateurs du Tour à le quitter : la télévision, la construction européenne, la demande du public, la promotion des villes et la dimension commerciale du Tour de France.
Le Tour en montagne avec le premier col à gravir fut effectué dès 1903. D’autres étapes sont désormais à l’ordre du jour : étape de montagne, étape accidentée, étape de plaine et étape contre-la-montre.
Les vainqueurs de cette compétition cycliste se distinguent par une classification par couleur de leurs maillots :

maillot-jaunemaillot jaune pour le leader du classement général au temps, maillot-vertmaillot vert pour le leader du classement par points. Les points sont en jeu lors du sprint intermédiaire et aux arrivées d’étape. maillot-blanc-pois-rougesLe maillot blanc à gros pois rouges est porté par  le  leader du classement de la montagne. Les points de la montagne sont attribués au passage aux sommets de toutes les difficultés classées.
maillot-blancLe maillot blanc est lui porté pour les jeunes de 25 ans et moins (pour l’année en cours) au meilleur du classement général au temps.  Enfin, il y’a un classement par équipes au temps et un challenge de la combativité.

parcours-2015-tour-de-France

Pour cette édition 2015, le Tour de France comprendra 21 étapes pour une distance de 3 360 kilomètres.
Le 21e Grand Départ sera donné de l’étranger aux Pays-Bas, puis le Tour passera 2 jours en Belgique avant de rejoindre l’Hexagone.
Les différentes étapes du parcours seront : 9 étapes de plaine3 étapes accidentées7 étapes de montagne avec 5 arrivées en altitude, 1 étape contre la montre en individuel, 1 étape contre la montre par équipe.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :